La vérité à propos des coiffeuses qui travaillent chez elles !

J’ai eu l’idée de cet article en discutant avec de mes coachées qui ont installé leur salon de coiffure à la maison.

Elles m’ont partagé des commentaires empreint de jugement qu’elles avaient reçu et des situations particulières qui se sont passées dans leur salon.

J’ai donc réalisé que ma perception de ces coiffeuses passionnés et résilientes n’était pas partagé de tous.

Alors préparez-vous je vais vous dévoiler la VÉRITÉ a propos des salons de sous-sol !

Avant tout je vais vous énumérer quelques-uns des propos douteux qu’elles ont entendu !

-Elles ne sont pas assez bonnes, les salons pignon sur rues ne veulent pas les engager.

-Elles ne déclarent pas leur revenu.

-Elles utilisent des produits de mauvaise qualité.

-Elles peuvent bien prendre des clientes le dimanche, elles sont chez elles après tout.

-Quelles ne se forment pas.

Ect, ect. Je vais m’arrêter là, parce que ca commence a me mettre de mauvaise humeur hahahahha !

En réalité elles sont des femmes passionnées, résilientes et débrouillardes. La majorité des témoignages que j’ai reçu de coiffeuses travaillant de la maison se rassemblaient. Elles ont du faire des choix, suite à une grossesse, de la maladie, ou des situations difficiles avec les collègues ou des employeurs.

Souvent quand un gros événement surgit comme une blessure, une dispute ou la venue d’un enfant notre vision, nos besoins face a l’environnement autour de nous change. Nous réalisons souvent que nous devons nous concentrer sur l’essentiel, le vrai, ce qui compte le plus pour nous… Coiffer! Hihi

Parfois l’essentiel est de pouvoir être plus près de nos proches pour pouvoir prendre 15 min pour les acceuillir a leur arrivée de l’école. En sachant très bien qu’une coiffeuse doit être un minimum disponible lorsque ses clients ne travaillent pas, en fait les soirs ou le samedi.

Parfois l’essentiel est de pouvoir être dans un endroit calme et discret pour pouvoir mieux pratiquer la psychologie capillaire avec certains clients qui ont besoin d’une oreille attentive.

Je les trouve forte et débrouillardes car elles ont créé un environnement de travail a leur image ! Elles ont fait fit de l’opinion des autres et elles ont foncé !

J’en ai connu qui ont vécu des situations particulières pour ce qui est du respect de la vie privé, oui c’est plus facile de penser que la coiffeuse qui est chez elle pourras vous passer n’importe quand. Mais au fond c’est sa responsabilité de faire respecter ses limites.

Se forment t’elles? Utilisent t’elles des produits de qualité? Déclarent t’elles leur revenu ?

Ces questions pourraient être posées pour toutes les coiffeuses de la terre entière tsé ! Maintenant c’est à vous de poser les bonnes questions quand vous vous adresserez a elles. À savoir quels sont ces qualifications et les produits qu’elles choisissent d’utiliser.

Et finalement est t’il logique qu’elles demandent moins cher pour leurs services du au fait qu’elles ne paient pas de loyer commercial ?

Si on part de l’idée que l’on paie pour un résultat et pour vivre une expérience… Pas nécessairement 😉 .

Et aussi, des murs ce sont des murs, et faire vivre une plus grande maison pour y aménager un salon de coiffure… Ça a son lot de responsabilités financières aussi.

J’adore les accompagner dans leur épanouissement, j’en ai aidé plusieurs et à chaques fois elles n’épatent !

Longue vie à mes consoeurs coiffeuses, résilientes et audacieuses !

Moi présentement seule dans mon loyer, je compare l’ambiance de mon salon à celui que je pourrais avoir à la maison alors, je vous comprends.

Amicalement Veronike xxx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *