La couleur de Veronike

Comment insulter une coiffeuse !

J’ai choisi un titre qui fesse, j’en suis parfaitement consciente ! 

En réalité, il y a plusieurs choses à ne pas faire lorsque vous vous rendez chez la coiffeuse et je vais vous en énumérer quelques uns d’abord. 

-Arriver en retard et faire comme si de rien n’était. 

-Ne pas avoir l’argent pour payer cette semaine et le dire seulement rendu à la caisse, lorsque tout est déjà fait.

-Répondre au téléphone pour s’engager dans une longue conversation et demander à la coiffeuse d’arrêter de vous coiffer parce que ça vous dérange…

Ce ne sont que quelques exemples de choses à ne pas faire si vous voulez entretenir une BONNE relation durable avec votre coiffeuse. Ce sont des choses qui peuvent vous sembler banales, mais je vous assure que c’est à éviter. 

Mais ce qui m’a personnellement insultée lorsque je me le suis fait faire dernièrement, c’est… De me faire répondre une formule d’application de couleur quand j’ai demandé à ma cliente ce qu’elle désirait se faire faire à son prochain rendez-vous… Les numéros là, toute ! 

Une réponse du genre…: tel numéro pour le brun , tel numéro et marque de couleur pour les mèches ! Et ma couleur je la veux 8A !! 

HA! HA! HA!! (Ça c’est moi qui va sûrement rire JAUNE !) 

Hummmmm immédiatement je me suis dit ; mais qu’est-ce que c’est que ces numéros ! Et j’ai tout de suite saisi que la cliente en question avait demandé à une personne qui portait une couleur, au goût de ma cliente, de lui trouver les numéros. STOP ! À ne pas faire ! Ni pour la cliente ni pour la coiffeuse… 

Je ne vais pas m’arrêter ici, je vais vous expliquer pourquoi.  Que vous soyez dans le métier ou pas, je crois que c’est important de le préciser. J’aurais eu tendance à penser que toutes les coiffeuses savaient déjà que ce n’est pas nécessaire de fournir les formules, mais je viens d’avoir la preuve du contraire puisque dans cette histoire, la cliente les avait eu ses numéros ;). 

Les résultats que nous obtenons avec la coloration varient selon plusieurs facteurs ; l’historique chimique des cheveux (tous les services chimiques reçues depuis des années) la texture, la couleur naturelle, le pourcentage de cheveux blancs, la pigmentation, la porosité, les shampoings utilisés à la maison et plus encore.

Si j’applique 10 fois la même formule sur 10 clientes différentes, j’obtiendrai 10 résultats différents ! Vous imaginez ??? C’est en gros pour cette raison que de fournir une formule est inutile. 

En quoi je trouve ça insultant ? En fait, c’est que nous passons tellement de temps et mettons tellement d’énergie à nous former en tant que coloriste. Pour ma part, je cumule des certaines d’heures en formation connexe juste dans les 5 dernières années !

Je l’ai reçu comme un manque de confiance en mon expertise. Après tout, pourquoi payer pour un service professionnel quand on n’a pas confiance que notre coloriste saura créer la formule parfaite pour nous ?? 

La seule situation où je vais donner mes formules, c’est quand une cliente déménage à l’extérieur et que le fait de partir avec sa formule de coloration la rassure. Ensuite, je lui explique que les formules varient d’une compagnie de couleur à l’autre et que cela ne sera probablement pas utile avec sa prochaine coloriste. Je laisse aussi mes coordonnées sur le carton au cas où la prochaine coloriste voudrait me jaser de mon processus de décision et de mon expérience avec les cheveux de cette cliente. Dans un tel cas, je trouve que c’est la moindre des choses pour rassurer ma cliente qui s’en va au loin tout simplement.

Et oui, je crois que si vous vous levez le matin avec l’envie irrésistible d’insulter une coiffeuse, vous n’avez qu’à vous mêler du processus de décision pour la formule de votre coloration. Attention ! Je ne dis pas ici que vous ne pouvez pas communiquer vos envies… Ha ! Véro j’ai envie d’essayer le cuivré, un cuivré ben flash ! J’adore une entrée en matière comme ça, Mais ne me dis pas : JE VEUX un 7/BA (tu ne sais même pas si c’est roux hahaha)  

Apporter des photos d’inspiration ça c’est super ! Une image vaut mille mots c’est le cas de le dire ! Vous me trouverez peut-être susceptible et vous n’aurez sans doute pas tord. Mais il y a des limites à ne pas franchir pour ne pas briser une relation avec une artiste comme moi. 

Encore une fois, ça me donne du jus pour vous écrire ! 

Si vous avez aimé mon article, il est à partager sans modération ! 

Amicalement, Veronike xxx experte en psychologie capillaire.

*Dans cet article, j’utilise le féminin pour parler des clientes et des coiffeuses… C’est simplement que le féminin l’emporte ici, mais je vous aime aussi les gars. 

La couleur de Veronike

Inscris-toi à mon infolettre et reçois mon guide gratuit des 5 meilleurs trucs pour une chevelure de rêve!