La couleur de Veronike

VRAI ou FAUX ? Doit-on avoir les cheveux sales pour que la coloration capillaire ” prenne” bien ?

Tu as souvent entendu dire que la teinture pognais plus sur des cheveux sales ?

Tu ne te souviens plus exactement d’où proviens cette affirmation et si elle est réellement fondée ?

Tu fais un effort pour ne pas laver tes cheveux plusieurs jours avant un rendez-vous de coloration au cas ou …

Tu n’oses pas demander à ta coiffeuse si c’est nécessaire de peur d’être jugée ? Ou ben elle ne t’a donné de réponse claire à ce sujet quand tu lui en as glissé un mot subtilement ? Je sais c’est plutôt gênant d’aborder le sujet dans un salon unisexe bondé !

Tsé moi, tu commences à me connaître, je n’ai pas peur de dire les vraies affaires … Si ça déplaît à certaines personnes elles n’ont qu’à continuer leur chemin. Et c’est parfait ainsi.

Avant de répondre à la grande question je dois te dire que je n’ai aucune idée d’où viens réellement cette croyance populaire (si toi par hasard, tu le sais de sources sûre, entre en contact avec moi;) ) J’ai des doutes, mais comme ce ne sont que des doutes je vais les garder pour moi hihi !

La réponse est FAUX ! La coloration ne prendra pas plus ! Maintenant si tu as envie d’en savoir un peu plus à ce sujet … Reste dont, j’ai plusieurs précisions à apporter. En coiffure il y a autant de situations et de solutions qu’il y a de clients et de types de cheveux.

  •  Si les cheveux sont très sales, certaines particules de saleté peuvent nuire au travail de la coloration ! Ho oui ! Tu as bien lu ! Les crayons très cireux pour cacher les repousse m’ont déjà causé problème ainsi que des dépôts de produits coiffants contenant des silicones non soluble. Et ce ne sont que deux exemples parmi tant d’autres !
  •  Certaines colorations ont précisément comme mode d’emploi du fabriquant de s’appliquer sur cheveux fraîchement lavés. Aussi simple que ça, oui ! Mais ce devrait être à votre coloriste de les laver durant le service ou de vous transmettre une directive claire à ce sujet lors de la prise de rendez-vous. Je vous le dit à titre informatif seulement.
  • Trop c’est comme pas assez, en tout cas pour les personnes qui ont le cuir chevelu sensible et qui désirent des résultats qui nécessitent d’utiliser des colorations plus agressives comme des décolorants à la racine ou des supers-éclaissisants. Être fraîchement lavé peux rendre dans ces cas le cuir chevelu plus vulnérable, mais on est vraiment dans le cas par cas ici.
  •  J’ai souvent entendu dire que l’on devait avoir les cheveux sales de quelques jours pour éviter les inconforts durant le temps de pause. Certaines études récentes révèlent qu’avec les colorations contenant le gaz ammoniac le sébum (gras du cheveux) pouvais garder le fameux gaz au cuir chevelu durant le processus de coloration plutôt que de le laisser s’évaporer et par le fait même, causer encore plus d’inconfort ! Je ne citerai pas d’étude scientifique à ce sujet, je veux simplement vous faire réaliser chers clients et collègues que l’industrie est en mouvement et que ce qui était une certitude hier peux être aujourd’hui de l’histoire ancienne ! Être en étroite relation avec l’équipe de techniciens des compagnies de coloration que nous utilisons est un must !
  • Les plus grands ennemis dont se méfier quand on a du mal à faire prendre nos couleurs sont à mon avis les produits d’entretien comme des shampoings et revitalisant qui cire littéralement les cheveux en scellant artificiellement les cuticules et en promettant des cheveux d’apparence saine ! D’APPARENCE !( soyez attentifs on entend souvent ça dans les publicités télé de shampooing) Personnellement je veux des cheveux sains, pas juste d’apparence saine, mais bon après ça, pensez-y ya juste plus rien qui entre hahaha !

 

Je sais je ne me suis pas contentée de répondre au vrai ou faux mais j’ai soulevé plusieurs points qui concernent le choix de se laver les cheveux juste avant quelques jours, ou plusieurs jours avant une coloration et avec quoi 😉 !

En général propre ou affreusement sales les colorations vont pogner autant ! C’était bien ça le sujet aujourd’hui hein ? Rappelez-vous de ne prendre rien pour acquis et d’avoir une bonne discussion a ce sujet avec votre coloriste pour connaître ces préférences et ces recommandations pour votre cas en particulier.

 

Si tu as appris ne serais ce qu’un petit quelque chose de nouveau en lisant mon article je t’invite à le partager sans modération.

Merci beaucoup pour ton temps précieux, à bientôt j’espère,

Veronike experte en psychologie capillaire.

La couleur de Veronike

Inscris-toi à mon infolettre et reçois mon guide gratuit des 5 meilleurs trucs pour une chevelure de rêve!